Je suis plongée dans l’histoire de Karitas, écrite par Kristín Marja Baldursdóttir. Un roman formidable qui évoque le destin d’une femme islandaise « touchée » par l’art au début du XXème siècle et qui devra toute sa vie lutter contre la maternité, les hommes et les conventions pour s’imposer par ses tableaux. Epopée magnifique, digne des sagas que les Islandais aiment à se raconter pour faire passer plus vite les longues nuits de l’hiver arctique. Sans doute est-ce cette lecture qui m’a inspiré ces tons froids parsemés de glace et de neige, où pointent cependant les premières lueurs du soleil revenu.

Quatre études (acrylique, graphite et pastels gras) sur papier canson 25 x 32 cm