Recherche

Gwenaëlle Péron

Peintures et explorations

Mois

novembre 2014

Jeux d’eaux

 

Sont-ce des fontaines? Des rochers qui dégorgent l’eau de la marée enfuie? De lointaines Météores grecques après la pluie? Des îles mystérieuses où nul encore ne s’est aventuré? Ne me demandez pas, je n’en sais rien…

IMG_4594

 

Sans titre I

IMG_4592

 

Sans titre, II

IMG_4593Sans titre, III

Collages, acrylique, feutres posca sur papier Canson, 25 x 32 cm

Roches

Encore des expérimentations…

Cette fois, avec des couleurs transparentes appliquées à l’instinct, sur un fond noir parsemé de blanc d’abord, puis travaillées avec des feutres, des collages et encore de la peinture, opaque cette fois. Les couleurs sont un peu différentes dans la réalité car mon appareil photo est fâché avec le turquoise transparent… J’aime assez l’effet de lumière qui semble jaillir de l’amas rocheux.

IMG_4586

Roches I

IMG_4587

Roches II

IMG_4588

Roches III

Les petites notes disséminées sont un clin d’œil à la musique qui tournait en boucle alors que je peignais : la sonate Arpeggione de Schubert…

 

Laboratoire d’idées…

 

Parce que je ne me lasse jamais de chercher, d’expérimenter, de tester, je me suis lancée dans une nouvelle aventure. J’ai étalé sur de la toile de jute du mortier de structure, dans lequel j’ai fait quelques marques. Une fois le mortier sec, j’ai froissé la toile, espérant faire apparaître des craquelures. Cependant, le mortier est trop plastique pour se briser vraiment. Je n’ai réussi qu’à froisser le tissu! Ensuite j’ai peint la surface. Et voilà le résultat. Intéressant, tous ces effets de matière dans la mer et dans le ciel, non?

IMG_4576

Rouge reflet

Mortier, peinture acrylique sur toile de jute, 30 x 30 cm

IMG_4575

Lagune

Mortier, peinture acrylique sur toile de jute, 30 x 30 cm

Pour la suite, j’ai préparé deux autres carrés de jute, aux même dimensions. Je les ai enduits de plâtre. Une fois que celui-ci sera sec, je pense pouvoir faire apparaître plus facilement failles et craquelures à la surface. Ensuite, il n’y aura plus qu’à s’amuser un peu…

 

Variations figuratives pour Raphaël

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis quelque temps déjà, j’avais dans l’idée de proposer à mon fils quelques toiles pour décorer son appartement d’étudiant. Parmi celles que j’avais faites, aucune ne déclenchait vraiment son enthousiasme – enthousiasme qui s’exprime souvent par un « Ça, c’est cool… ». Il faut dire que l’abstraction est une énigme pour son esprit rationnel et scientifique. Sa mère aussi est souvent une énigme à ses yeux, mais là n’est pas le sujet du jour…

J’ai donc décidé de reprendre des panneaux de bois sur lesquels j’avais fait des collages que je trouvais ratés. Quelques couches de gesso et j’étais de nouveau face à cinq surfaces vierges. Inspirée par des photos prises dans la région, j’ai voulu laisser la part belle aux paysages, aux couleurs, aux ciels. Et l’effet attendu n’a pas manqué de se produire. Face aux petits tableaux, j’ai vu un sourire se dessiner sur les lèvres de mon fiston. J’en ai déduit que ça, c’était cool...

Plus qu’à appliquer deux couches de vernis, visser un crochet et les paysages pourront prendre la direction de Brest très bientôt… Si vous voulez les voir de plus près, vous pouvez toujours tenter de vous faire inviter pour un café!

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑