Galets d’or

Essais de matières, de couleurs, d’effets sur du papier de format 15 x 15 cm… Et toujours je reviens à cette forme de galet, pierre dure et douce à la fois, à laquelle l’eau prête des reflets de ciel et de lumière. Trésors infinis que l’on ramasse sur les plages, qu’on glisse au fond des poches et qu’on retrouve, parfois des semaines plus tard, charmés de sentir sous la pulpe des doigts ces veinules, ces rugosités, ces arrondis polis par le temps et les éléments.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s