Deux jours. Deux jours passés à tenter les coups de pinceaux, les aplats à la spatule, à essayer de faire surgir quelque chose d’entre les couleurs. Deux jours à explorer, essayer, s’entêter. Et au final : rien. Ou plutôt si, un truc qui ne veut rien dire, d’où rien n’émerge. Une mare de boue bleuâtre d’où sort un golem difforme et condamné. Il faut se consoler en se disant qu’il y a des périodes comme ça, où toute création est impossible…

Ce n’est même pas une question de doute ou d’angoisse. Ce n’est pas le vertige du créateur qui contemple le puits de sa vanité. C’est le corps qui refuse, la tête qui se cabre. Et vice-versa. Peut-être parce que pour le moment, la coupe n’est pas encore pleine et qu’il n’y a rien à sortir. L’impression d’être comme un enfant qui apprend à marcher, et qui tombe. Et retombe. Et s’énerve un peu quand même, au bout d’un moment, de cette gravité qui l’empêche de décoller.

Je le sais : quand je suis dans cet état-là – colère et frustration mélangées en un cocktail hautement explosif! – mieux vaut que j’aille voir ailleurs si j’y suis. Alors je vais délaisser pour un jour, ou plusieurs, mon atelier et aller me rafraîchir les idées…

A bientôt…

IMG_20141123_172934

Catégories : Humeur

8 commentaires

Asphodèle · 3 février 2015 à 20 08 09 02092

Tu en faisais beaucoup ces derniers temps, une petite pause et ça va revenir. En plus, si tu es en colère… ouille !^^ Ta photo est superbe, j’ai les mêmes ciels en ce moment mais la mer est plus loin ! Bises et à bientôt !

    Gwenaëlle Péron · 3 février 2015 à 22 10 40 02402

    Oh c’est plus de l’agacement que de la colère… Je reste fréquentable! 😇 merci de ton gentil mot. Bises.

aifelle · 4 février 2015 à 7 07 24 02242

Il y a des hauts, des bas, ça ne peut pas toujours être linéaire la création 😉 Tu as de quoi te défouler avec des paysages pareils !

    Gwenaëlle Péron · 4 février 2015 à 10 10 08 02082

    @ Aifelle : exactement… Je vais attendre que l’envie revienne! Et comme tu dis, j’ai de quoi faire pour me remplir les mirettes avec tout ce qui m’entoure.

ohoceane · 4 février 2015 à 21 09 42 02422

C’est comme pour tout acte créatif : il arrive que l’étincelle prenne des petites vacances 🙂 profites-en pour te reposer !

Claudialucia Ma librairie · 6 février 2015 à 20 08 00 02002

L’angoisse de la page blanche pour le peintre comme pour l’écrivain! Fais le plein de belles balades en pleine nature, de tout ce qui peut être positif et tu retrouveras l’inspiration.

    Gwenaëlle Péron · 7 février 2015 à 13 01 11 02112

    @ Claudia : Merci pour tes encouragements. Je ne m’inquiète pas… je sais que je ne peux pas rester très longtemps sans « créer » quelque chose…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :