Les belles journées que nous vivons actuellement m’ont fait anticiper un peu sur le plaisir de prendre le chemin de la plage. Il me tarde de retrouver le sable chaud, la mer fraîche, et cette insouciance bien particulière qu’on ressent l’été, quand, allongé sur une serviette qui sent le sel, on se laisse bercer par les jeux des enfants, les cris des goélands et le bruit doux des vagues…

DSC03341

Acrylique sur toile, 30 x 30 cm


1 commentaire

Claudialucia Ma librairie · 13 avril 2015 à 23 11 33 04334

Je n’étais pas venue depuis un moment chez toi mais je vois que l’inspiration ne manque pas! Bravo!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :