Sans que je sache vraiment pourquoi, la vie du poète Saint-Pol Roux me touche. Le poète avait fait construire, sur la presque’île de Crozon un manoir à huit tourelles qu’il avait nommé Coecilian, du prénom de son fils, mort pendant la guerre de 14. En juin 1940, le manoir est investi par des soldats ivres qui tuent la servante de la maison, violentent Divine, la fille du poète, et molestent ce dernier. Il en mourra de tristesse quatre mois plus tard.

En 1944, les bombes alliée tombent sur le manoir et y déclenchent un terrible incendie… Il n’en reste plus que des ruines aujourd’hui.

DSC03476

C’est à Coecilian que j’ai pensé quand j’ai terminé cette peinture. Une peinture un peu particulière puisque j’ai mélangé aux premières couches… des cendres. Une fois encore, je n’avais pas d’idée préconçue. Je suis partie avec mon couteau (à peindre, pas celui que j’ai entre les dents…) au hasard. Peu à peu, feu, terre, cendres et eau se sont mélangés. Il m’a semblé voir émerger des brumes liquides des murailles en flammes. Alors j’ai pensé au père mort de chagrin, au « poète assassiné », à qui Vercors avait dédié, en 1942, Le Silence de la Mer.

DSC03475Acrylique, cendres et crayons Gelato sur papier, format A4


10 commentaires

Aifelle · 20 mai 2015 à 13 01 22 05225

Quelle triste histoire .. je comprends que la toile t’y ait fait penser.

    Gwenaëlle Péron · 20 mai 2015 à 17 05 31 05315

    @ Aifelle : oui, c’est toujours étonnant les associations d’idées qui se produisent…

Asphodèle · 20 mai 2015 à 15 03 32 05325

C’est superbe Gwen, cette histoire m’avait touchée quand je l’ai apprise (avec Le silence de la mer justement) (j’avais oublié le nom « Coecilian »). Dans le premier, c’est saisissant, on croit même voir des fantômes… Et le deuxième, c’est le chaos, avant le silence …et l’oubli…

Océane · 20 mai 2015 à 19 07 24 05245

Je ne connaissais pas ce poète, et cette histoire, les deux me touchent beaucoup. Cela nous donne de jolies toiles, très inspirées, émouvantes aussi. Et cela m’offre à moi un nouveau poète à découvrir. Une belle journée donc 🙂

    Gwenaëlle Péron · 20 mai 2015 à 20 08 26 05265

    @ Océane : Merci! Bonne journée pour moi aussi en lisant ces commentaires sympas! 🙂

Claudialucia Ma librairie · 20 mai 2015 à 19 07 57 05575

Je ne savais pas ce qu’était arrivé à Saint Pol Roux; quelle horreur et quel acharnement du malheur sur une seule famille! Dans le second tableau, on a l’impression de voir des pans de mur en flamme s’effondrer dans la mer…

    Gwenaëlle Péron · 20 mai 2015 à 20 08 04 05045

    @ Claudialucia : oui, c’est terrible ce qui est arrivé à cet homme…

gambadou · 20 mai 2015 à 21 09 50 05505

J’aime quand une toile raconte une histoire ou tout du moins y fait penser. Je ne connaissais pas ce poète et l’histoire de sa famille. Très touchant tout comme tes toiles

    Gwenaëlle Péron · 21 mai 2015 à 11 11 09 05095

    @ Gambadou : Merci! Des liens étranges se créent parfois… 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :