L’enfant est caché derrière les branches du saule.

Depuis combien de temps est-il juché là, dans le siège plus ou moins confortable que forment deux branches rapprochées? Par moments, quand le vent soupire, on distingue son visage derrière les feuilles, petit guerrier d’ombre et de soleil, au visage moucheté de peintures tribales.

IMG_4853

Acrylique sur toile, 38 x 60 cm

Loin du monde, à l’abri dans la verdure, il rêve. Ou peut-être qu’il attend, sans le savoir, cette autre enfant qui, en amont, les pieds dans la rivière, se confie aux arbres en chuchotant?

Pas à pas, sans qu’ils le sachent, le printemps œuvre au rapprochement…

Catégories : AcryliqueToile

11 commentaires

Asphodèle · 4 juin 2015 à 17 05 43 06436

Il me fait halluciner ton tableau, je l’ai regardé tout à l’heure sur mon téléphone et j’ai VU le petit garçon (en haut au milieu) et après une petite fille sur sa gauche. Je regarde à nouveau et je ne les vois plus !!! Dis, tu crois que je vais sécher sur pied à le scruter ainsi ??? 😆 C’est une réussite !

songeur · 4 juin 2015 à 23 11 22 06226

Il y a bien d’autres petites créatures dans ce tableau, certaines rieuses d’autres tristes …
En tous cas, c’est très drôle de les chercher …

    Gwenaëlle Péron · 5 juin 2015 à 8 08 09 06096

    @ Songeur : ah on peut les chercher… mais elles se fondent si bien avec ce qui les entoure que l’œil est abusé…

Aifelle · 5 juin 2015 à 6 06 55 06556

Bon, ce matin, je ne vois pas l’ombre d’un enfant !!! Je reviendrai plus tard, au cas où mes yeux se descilleraient 😉 (ça n’empêche que j’aime énormément ton thème du moment)

    Gwenaëlle Péron · 5 juin 2015 à 8 08 08 06086

    @ Aifelle : je ne le vois pas non plus, mais je sais qu’il est là… J’ai pensé à toi qui devais être à Giverny, hier, au moment même où je peignais ce tableau. 🙂

keisha41 · 5 juin 2015 à 7 07 59 06596

Je ne vois rien (mais j’aime bien ces jungles fleuries;..)

    Gwenaëlle Péron · 5 juin 2015 à 8 08 07 06076

    @ Keisha : normal, les enfants savent se cacher comme des indiens… Merci! 🙂

lorouge · 5 juin 2015 à 13 01 47 06476

Moi je le vois, il est tout en bas, entre les deux haies de fleurs roses. C’est vraiment magnifique Gwenaëlle ! C’est d’une fraîcheur et en même temps éclatant de couleurs bonheurs, une vraie réussite, bravo ! Je mets ce billet dans vos billets tentateurs, si ça t’embête dis moi le, je l’enlèverais, bises

    Gwenaëlle Péron · 6 juin 2015 à 13 01 06 06066

    Mais non bien sûr, ça ne m’embête pas du tout! Au contraire, ça me fait plaisir! 😃

Vos billets les plus tentateurs du mois de Juin | L'or rouge · 8 juillet 2015 à 14 02 43 07437

[…] Un magnifique tableau de Gwenaëlle […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :