L’enfant est caché derrière les branches du saule.

Depuis combien de temps est-il juché là, dans le siège plus ou moins confortable que forment deux branches rapprochées? Par moments, quand le vent soupire, on distingue son visage derrière les feuilles, petit guerrier d’ombre et de soleil, au visage moucheté de peintures tribales.

IMG_4853

Acrylique sur toile, 38 x 60 cm

Loin du monde, à l’abri dans la verdure, il rêve. Ou peut-être qu’il attend, sans le savoir, cette autre enfant qui, en amont, les pieds dans la rivière, se confie aux arbres en chuchotant?

Pas à pas, sans qu’ils le sachent, le printemps œuvre au rapprochement…