Recherche

Gwenaëlle Péron

Peintures et explorations

Mois

août 2015

Funambule

IMG_5176

Entre ciel et terre, entre l’obscur et l’intelligible, l’homme funambule avance dans la vie, léger, fluide, aérien. C’est là pour moi l’interprétation d’un idéal, qui consisterait à traverser les jours, les joies et les épreuves, sans s’appesantir, sans rester focalisé sur des détails. Évoluer avec la grâce d’un danseur. 

La vie est mouvement, rivière qui nous emporte. Garder l’équilibre, mais ne pas chercher à résister à ce flux, et même y prendre goût, accompagner le courant. Devenir aile, plume, retrouver ses aptitudes d’enfant et user de cette capacité innée à s’envoler loin de l’endroit où tant de rêves meurent…

Animal/Loin de l’endroit où tant de rêves meurent

IMG_5179

Animal, voilà le thème choisi par une main innocente. Et le vers de Reverdy qui l’accompagne est « Loin de l’endroit où tant de rêves meurent ». Pas évident, comme ça, au premier abord, si?

La vieille usine

IMG_5170

Acrylique sur bois, 50 x 50 cm

J’avais un tableau sur bois dont je n’étais pas satisfaite. J’ai décidé de le reprendre, de faire autre chose avec. J’avais en tête ce roman de Christian Charrière « La forêt d’Iscambe« , que j’ai lu il y a de nombreuses années, mais qui m’a marquée durablement. Et puis les images du photographe Alexander Gronsky, présenté récemment par Kathel, flottaient encore dans ma mémoire. Est-ce pour cela que cette vieille usine a surgi des traces anciennes et récentes, des marques et reliefs créés sur le support?

Je crois qu’il y a aussi, derrière cette sombre illustration, l’angoisse que n’en finit pas de générer le néo-libéralisme débridé qui a cours aujourd’hui, et qui use, salit, pollue, détruit sans vergogne la nature et l’humain. Cette vieille usine pourrait aussi s’intituler « Post-capitalisme », car que restera-t-il quand les hommes assoiffés d’argent auront tout ravagé? Quelques étendues invivables et nos yeux qui pleureront à cause du chagrin et de la pollution?

Il ne suffit plus de s’indigner. Il faut agir.

Cormoran

IMG_5132

Comme l’oiseau

il vole puis plonge

dans les eaux noires

de sa nuit

tendu

vers ce fond

qu’il faut toucher toujours

avant de remonter

à l’air

libre!

plongeon apnée 2

Collage, peinture et montage photo © Gwenaëlle Péron

attendez

Et vous, attendez-vous le signal pour respirer?

Celle qui…

 

IMG_5141Rituel des nuits sans sommeil. Une cigarette entre les doigts, je m’accoude à la rambarde de la fenêtre de ma chambre. Plus fort le bruit de la pluie. Plus intense le parfum de la nuit. En bas, sur l’avenue, dans les reflets et dans les flaques, les pas pressés, nonchalants, des noctambules et des errants. Ballet de nymphéas noirs sur l’asphalte vernie.

Je pense à celle. Lire la suite

Exposition

A partir du 25 août et jusqu’au 17 octobre 2015, les tableaux de la série « Jardins Imaginaires » seront exposés à l’Instant T, restaurant-salon de thé à Quimper. J’espère que vous pourrez aller y faire un tour, contempler les fleurs folles qui étaleront leurs volutes sur les murs et déguster les produits du potager de Fanny et de son mari, cuisinés avec originalité et servis avec le sourire. Merci à eux de m’accueillir!

IMG_4865

Apnée/La lueur des signaux…

IMG_5146Voilà à quoi ressemble mon défi pour la semaine à venir…

 

Fragments audibles d’un journal

reve d'homme 2Premier essai sonore. Je parle, et Delphine Bardin, au piano, joue la Barcarolle n°10 de Fauré.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑