La permission

Enfant assis

Encre, collage et montage photo © Gwenaëlle Péron

Est-ce qu’on peut
changer de peau, changer de vie
devenir solide, liquide ou gazeux
nicher dans la main de sable des estuaires
flotter parmi les oiseaux de mer
est-ce qu’on peut?

est-ce qu’on peut
un matin clair décider
de partir simplement
refermer une porte avec douceur
et puis s’en aller ailleurs
au gré d’Eole
est-ce qu’on peut vraiment?

 

est-ce qu’on peut
faire des erreurs
vivre libre
laisser le temps la mer
frotter sur le sable
l’empreinte pas à pas?

 

on peut
voir le ciel au soir se défaire
et pour la nuit
trouver des bras aimants?

 

et changer le monde
dis,
est-ce qu’on peut?

6 commentaires

    1. Gwenaëlle Péron

      @ Aifelle : Merci! Pour moi, le collage est un bon medium pour faire passer un message… ( en aparté : heureusement que tu passes par ici, je me sentirais bien seule sinon… Bon, évidemment, je ne parle ni de bronzage, ni de la rentrée littéraire, ni de mon chien, alors… 😉 )

  1. anne7500

    Dans ma « petite » ville de province, l’annonce de l’arrivée en septembre d’environ 500 réfugiés dans une caserne militaire – plan d’urgence, parce qu’évidemment personne n’a de vue à long terme, mais il y a au moins ça, si j’ose dire – a fait un tollé : avec un bourgmestre socialiste, le parti qui se prétend le champion de la solidarité, c’était à pleurer de dégoût… Merci pour tes textes.

  2. Aifelle

    Tu sais que statistiquement, l’art intéresse à peu près 1 % de la population ? Je suis saoûlée d’avance par la rentrée littéraire, la médiatisation excessive, y compris sur les blogs, me dégoûterait presque de les lire, alors qu’il y a de très bonnes choses, mais il faut sortir de ce que l’on nous pré-mâche. De ce que j’ai entendu à la radio cette semaine et quelques articles de journaux je peux presque te faire la liste des prix ! toujours les mêmes dans un mouchoir de poche, sans surprise.

    1. Gwenaëlle Péron

      @ Aifelle : ah, je ne savais pas… 1%, ça fait peu! 😉 Oui, je viens justement de feuilleter mon dernier Télérama (j’ai arrêté l’abonnement…). Toujours pareil : des machineries à faire du fric, d’abord, et quelques miettes/pépites pour justifier l’emploi du mot « littéraire »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s