Il n'y a pas de petits bénéfs

Encre, collage et montage photo – © Gwenaëlle Péron

Je suis toujours là où l’on m’attend le moins. Je ne rate rien, car vous le savez, votre malheur fait mon bonheur quotidien. J’enregistre tous les détails. Les trous de votre pull, vos pieds blessés, et tout le poids du monde sur vos épaules trop frêles. Et demain, c’est le visage de vos enfants en pleurs qui fera la une. La veuve et l’orphelin, c’est mon gagne-pain. Je ne juge pas, je ne suis que l’objectif d’un appareil, le rouage d’une main. Si je n’étais pas là, un autre ferait le travail à ma place. Qui peut me jeter la pierre? Ce n’est pas de ma faute s’il y a tant de malheur sur cette vieille Terre. Je n’ai pas mon pareil pour saisir le détail qui fera surgir la compassion. Tout est dans l’émotion. L’analyse, la profondeur, qu’importe? Les gens veulent juste vibrer. Ressentir ce frisson léger qui les rassure. Parce que dans le fond, si c’est vous qui mourez, eux ne sont pas concernés.

Il n’y a pas de petits bénéfices.

Catégories : Photo

8 commentaires

anne7500 · 20 août 2015 à 10 10 11 08118

Terriblement et lucidement cruelle, ce matin…

    Gwenaëlle Péron · 20 août 2015 à 11 11 01 08018

    @ Anne : oui, le journalisme a été sacrément dévoyé par l’argent…

Aifelle · 20 août 2015 à 10 10 48 08488

Pas le moral devant la misère du monde Gwen ? Je ne peux m’empêcher de trouver la poule splendide.

    Gwenaëlle Péron · 20 août 2015 à 11 11 04 08048

    @ Aifelle : c’est la poule du scoop aux œufs d’or! 😉 Cette série s’est faite un peu toute seule, comme s’il y avait des choses qui devaient sortir! On a beau se tenir loin des médias (parce qu’en gros, ils racontent toujours la même chose…), la rumeur du monde filtre. Et elle ne change pas…

gambadou · 21 août 2015 à 10 10 57 08578

J’aie beaucoup cette technique et tout ce qui en ressort. Bravo

sylire · 24 août 2015 à 14 02 43 08438

C’est très bien vu, dit et illustré…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :