IMG_5206

Acrylique et graphite sur papier

C’est un travail sur papier sur lequel j’ai accumulé les couches, tant les résultats successifs ne me satisfaisaient pas. Et puis à force d’ajouter, de râcler, de laisser transparaître, peu à peu ont émergé du brouillard neigeux ces rochers, couverts de lichens et léchés par des langues d’eau gelée. Au ciel traîne encore le souvenir d’une aurore boréale. Le soleil paresseux n’ira pas plus haut, et bientôt la nuit fermera de nouveau son poing sur les pierres gelées. Mais il y a ce petit étang et ces couleurs dispersées qui n’ont pas encore capitulé devant le froid…