Avant-dernier de la série de quatre petits tableaux que j’ai en cours. Celui-ci m’a donné du fil à retordre, et je ne suis qu’à moitié satisfaite du résultat. Il faut dire qu’avec ma technique de progression, tout est hasardeux et aléatoire.

Je commence, en effet, par recouvrir le panneau d’un couche de gesso blanc. Puis j’applique du mortier de structure, pour donner du relief, de la texture à l’ensemble. Ensuite, j’étale des couleurs vives au (presque) hasard. Cette première couche une fois sèche, j’en applique une seconde, dans les tons bleu et vert. Et là, je prends un peu de recul, je tourne le tableau dans un sens, dans l’autre, pour voir ce qui surgit. Une falaise? Une ville? Un port?

Seulement à ce moment, je commence à travailler au résultat final. Ici, le relief sur le côté droit m’a fait songer à une ville perchée sur une falaise ou une île, comme Santorin. Mais le ciel ne me convenait pas. J’ai tenté de l’éclaircir. Caramba! Encore raté! Alors, je l’ai laissé tel quel, et j’ai même renforcé le rose et l’orangé qui n’apparaissaient que par touches. Assumons notre goût pour les couleurs! Ensuite, c’est la falaise que j’ai éclaircie, pour accentuer le relief.

Au final, une semi-satisfaction. Ce n’est pas facile de travailler sur ces petits formats, qui paraissent vite surchargés, et au bout d’un moment, l’accumulation de couches montre aussi ses limites. Alors, il faut aussi savoir arrêter, même si…

IMG_5420

Acrylique sur bois, 30 x 30 cm


10 commentaires

aifelle · 30 octobre 2015 à 7 07 34 103410

Si je peux me permettre, il y a une masse blanche dont il me semble que tu n’as pas pu sortir …Est-ce cela ton insatisfaction ?

    Gwenaëlle Péron · 30 octobre 2015 à 8 08 48 104810

    @Aifelle : oui, tu as raison. Une question de couleurs et de proportions de laquelle je n’ai pas réussi à me sortir. Parfois, ça « fonctionne » et parfois non… Et je crois qu’il faut le dire aussi : l’échec fait partie de la création. On se trompe, on tâtonne, on rate!

keisha41 · 30 octobre 2015 à 15 03 14 101410

On peut voir une ville sur la falaise, si tu veux garder l’idée de Santorin (mais il manque les chats!)^_^

    Gwenaëlle Péron · 30 octobre 2015 à 23 11 08 100810

    @ Keisha : oui, les chats, le jeu de tavli, et le petit café grec! 🙂

gambadou · 30 octobre 2015 à 23 11 04 100410

J’aime beaucoup quand tu racontes tes tâtonnements, tes expériences. C’est très intéressant.

Claudialucia Ma librairie · 6 novembre 2015 à 11 11 50 115011

Et bien moi, j’aime! Le blanc? cette masse de granit blanc de la falaise, grumeleux, tortueux, prêt à l’effondrement, me paraît bien rendu.

Choup · 10 novembre 2015 à 13 01 10 111011

Caramba! j’adore! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :