Mois : février 2016

Notes d’atelier (5)

La création peut jaillir de n’importe où. D’un mot entendu, d’un poème lu, d’une lumière ou d’un regard. Elle nait aussi, je crois, de ces moments où l’on s’adonne à une pratique sans enjeu. Improvisation musicale ou picturale, littéraire, gestuelle. Ou tout ensemble… après tout, pourquoi pas? Ce matin, je me suis livrée à cet exercice […]

Plus

Si les gens sont si émus par l'art et que les artistes le prennent tellement au sérieux, c'est que s'ils sont authentiques et sincères, ils approchent un tableau avec tout ce qu'ils savent, sentent et aiment, mais aussi avec ce qu'ils ignorent, certains de leurs espoirs, et c'est toutes ces choses qu'ils projettent, sans fard, sur une toile. Qu'y a-t-il de plus sérieux que cela? Quel autre enjeu peut-il y avoir que la vie elle-même, ce qui explique que les artistes les mettent toujours au même niveau et rendent les gens dingues à force d'insister que l'art est la vie. Donc actes. Lâchez-nous la grappe. C'est un boulot beaucoup plus dur qu'on ne l'imagine, très risqué, et ça demande d'être quelqu'un de très spécial, d'un peu fou.

Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller, chez Actes Sud.

Mon billet sur le roman à découvrir lundi dans Glaz

Monts d’Arrée

Encore une fois, j’ai commencé ces peintures sur papier sans vraiment savoir où j’allais. J’ai étalé plusieurs couches avec une carte en plastique. Puis, j’ai fait quelques traces avec un pastel gras, un peu au hasard. D’autres couches de peinture… et peu à peu, différents paysages sont apparus. Il m’a alors suffi, avec quelques touches […]

Plus

Ecrits spontanés

Comme on peint sur le motif, j’ai envie parfois d’écrire sur le motif. Des bribes de ceci et de cela – sensations, émotions, instants vécus – qui s’expriment sous une forme un peu brute. C’est un choix que je fais pour garder un maximum de spontanéité. Et comme tout choix, cela peut se discuter. Je […]

Plus

Obsession

Acrylique, feutres et pastels à l’huile, sur panneau de bois, 50 x 50 cm Obsession, parce qu’à force, je m’interroge : pourquoi toutes ces villes? pourquoi toute cette eau? Bon, d’accord, hier j’ai eu un accès de campagne normande, mais enfin ça n’empêche pas qu’il y a, dans ma production, une grande part de villes […]

Plus

La grande solitude intérieure

Dans la vie, comme dans l’acte créatif, il y a de bons jours, et d’autres qui le sont moins. Aujourd’hui était un jour sans ressort et sans inspiration. Un jour où j’ai eu beau essayer, il ne s’est rien passé. Rien n’a vibré, aucun chemin ne s’est dégagé. J’ai eu l’impression de gâcher mes couleurs […]

Plus

Ville rose

Acrylique sur toile, 65 x 92 cm C’est une ville rose, mais elle plus italienne que toulousaine… Quoique? Les couleurs sont encore à l’honneur. Ce doit être ma thérapie pour contrebalancer les jours gris de l’hiver breton. Sur un fond de gesso noir, j’ai commencé comme d’habitude par étaler les couleurs au hasard. Le tableau […]

Plus