Balade dans la ville au soir couchant. L’occasion de saisir. Avec les yeux, avec tous les sens. Ce qui vit et bouillonne. Ce qui réjouit et apaise. Chercher l’extraordinaire dans le banal. Le merveilleux dans le quotidien. Parfois, un sourire suffit à faire tout basculer…

Menus présents

Ton humeur changeante

ce soir

alors que tu marches

à la recherche

d’un souvenir fabriqué

météo intime

légèrement bouleversée

ton humeur

un peu triste

même si tu t’en défends

autour de toi pourtant

les oiseaux

origamis mouvants

comme des herbes effleurant le ciel

un nuage rose

tout gonflé d’étonnement

et cet inconnu

qui t’offre un sourire

en passant.

Catégories : CollagePapierPoésie

4 commentaires

monesille · 5 mars 2016 à 14 02 24 03243

J’adore ! et ce kaléidoscope de peintures, les tiennes j’imagine (moi qui n’aime pas trop la ville !) et la couleur et le mouvement présents dans ton poème !

Océane · 6 mars 2016 à 19 07 01 03013

C’est une ville bien mystérieuse, mais on s’y promènerait bien volontiers !
J’aime beaucoup la recherche des mots pour accompagner ton travail pictural, très chouette combinaison.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :