P1060790

Sur ta peau

l’empreinte de mes doigts

caresse prolongée à ta surface irréfutable

pour déchiffrer la gravure

du temps et des embruns

vocable sensible

des mystérieux passages

de la lumière

à l’obscurité

je ne saurai rien de ton obstination minérale

ne te connaitrai pas mieux après

mais au creux des mains

j’aurai inscrite à jamais

la douce poésie

de ton langage.