En attendant le billet « Comment j’ai survécu à la crue du Cher », j’ai eu envie de compiler ici les questions et les commentaires que j’ai entendus durant l’exposition à la Galerie Vagabonde, les sérieux, les drôles, les inattendus…

  • C’est vous l’artiste?
  • Pourquoi avez-vous appelé votre exposition « Emergences »?
  • C’est quoi les petits points, là, en bas à droite?
  • J’aime pas trop ce que vous faites, je vous le dis franchement.
  • C’est moderne, mais c’est beau!
  • Vous peignez à l’acrylique?
  • C’est quoi les partitions que vous avez utilisées dans vos collages?
  • Ça me fait penser à Giverny.
  • Et vous ne faites rien de plus classique?
  • Vous ne mettez pas beaucoup de matière sur vos toiles, on voit la trame.
  • Ah celui-là, le bleu, il pète!
  • Vous vous basez sur quoi pour vos peintures? Des photos?
  • Il y a quinze jours, c’était une autre bonne-femme qui exposait.
  • Moi, l’art j’y connais rien, mais ça ne m’empêche pas d’apprécier.
  • Vos couleurs sont vraiment intenses. Ça fait du bien après toute cette pluie…
  • C’est vraiment très bien. Continuez!
  • Mais qu’est-ce que vous faites ici, si loin de la Bretagne?
  • En venant, je savais que j’allais en acheter un. Je ne savais pas encore lequel…
  • Picasso, franchement, c’est facile à reproduire. Mais une vache dans un pré, alors là, c’est beaucoup plus compliqué.
  • Vous avez différentes périodes?
  • Il y a beaucoup d’eau, quand même, dans vos tableaux…

Photos © Sabine Faulmeyer