La douceur est en fuite

sur le dos du matin

tu la regardes bondir

dans sa course de plumes

sur la route pavée d’eau bleue

ta main esquisse

ce geste qui retient

mais ton cœur sait déjà

tout le poids de l’absence.

Texte et photo : Gwenaëlle Péron