Consciemment ou non, je suis inspirée par la nature. Collines, chemins, rochers, profondeurs marines se retrouvent souvent sur mes toiles. Pour alimenter cette source d’inspiration, il m’est nécessaire de sortir de l’atelier pour m’immerger dans ce qui fait le paysage. C’est ainsi que lundi dernier, j’ai pris mon matériel de dessin, un pique-nique et mon chien, et je suis allée explorer la côte nord du cap Sizun.

p1080287p1080201p1080221p1080274

Là, j’ai crayonné, établi des palettes de couleurs et pris quelques notes sur le vif.

Avant-poste des rochers dans la mer, en sentinelles solides et pourtant friables. Alignement des cumulus, gris à la base, brûlants du soleil d’automne sur leurs contours. Mouvement lent des éoliennes. Herbes séchées par l’été, fleurs aux couleurs passées, quelques insectes font leurs derniers voyages. La mer bleue avec des reflets turquoise, ourlée de blanc, calme. Le soleil apparait, disparait au gré des nuages. Dès qu’il brille l’atmosphère se réchauffe. Dès qu’il est caché, je sens le vent d’ouest traverser sans pitié la laine de mon pull. Le chien s’est couché sur le chemin, la tête sur les pattes, dans le soleil et attend. Les goélands planent sans bruit. Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils jouent dans les courants ascendants.

Plus tard, sur le papier, les souvenirs émergent. Il n’est pas question d’essayer de faire quelque chose, mais plutôt de laisser surgir, sans se soucier d’aboutir à un résultat. Retrouver certaines couleurs, l’impression de calme solidité des lieux, une ambiance de solitude apaisée.

p1060439

p1060438p1060441p1060442

Ces étapes d’imprégnation, de maturation, d’essais parfois ratés sont absolument nécessaires pour que se dégage peu à peu du brouhaha sa propre « voix ». C’est un processus lent, exigeant, pour lequel aucun résultat n’est assuré. L’acte créatif est surprenant, drôle et totalement à contre-courant des diktats d’efficacité et de rentabilité de l’époque. C’est aussi pour cela que j’aime ce que je fais…

Edit de 13h30. Pour Anne, je rajoute une photo de la bête…

p1080211