Alors avant d’évoquer le petit moment que j’ai passé dans cet antre sympathique, révisons un peu. Qui sait ce qu’est une billig? Oui, toi, qui lèves le doigt au fond? Gagné, c’est cette grande plaque ronde sur laquelle on fait cuire les crêpes, en Bretagne (et parfois ailleurs).

20171219_155037.jpg

Book’n billig, c’est un lieu discret, à l’esprit brocante, qui se cache dans la rue de la Providence, à Quimper. Les étagères sont un peu de guingois et les livres posés dessus sans ordre autre que celui dicté par le hasard. Des livres d’occasion, pour les grands et pour les petits. Des tables blanches, un sol vert. Frais, pimpant, surtout sous la lumière dispensée par la verrière. Des soirées y sont aussi organisées. Jeux, concerts, spectacles.

Le midi, c’est rempli. L’après-midi, l’atmosphère est bien plus calme. Deux avocats discutent plaidoiries et inculpés. Voix posées, sûres d’elles. Costumes gris. Entre la salle d’audience et la crêperie, pas de différence. On se prend au sérieux. Puis deux jeunes femmes leur succèdent. Un bébé dans les bras. L’enfant tète le sein de sa mère. Plus tard, assis sur les genoux de cette dernière, réjoui, il me regarde, comme prêt à dévorer au moins deux crêpes pommes-caramel, voire le monde entier s’il se laisse faire! Babillages-pépiements d’oiseau. Il s’appelle Corentin, comme le saint patron de la cathédrale de Quimper. Un beau bébé. De ceux qu’on a envie de croquer. Les femmes roucoulent pour charmer leur petit prince.

20171219_154003.jpg

J’ai ouvert un cahier, pour noter. Quoi? Pas grand chose. Des bribes qui peut-être plus tard m’aideront à restituer l’atmosphère. Je bois une tisane, regarde autour de moi. Des photos au mur. Les œuvres exposées changent. Les objets sont anciens, chinés sans doute pour la plupart. Ils racontent une histoire, celle d’une autre vie. La tasse au liseré doré. La cafetière qui a perdu son couvercle. La table. Le cadre ancien.

20171219_154621.jpg

Par la vitrine qui donne sur la rue, je vois des gens passer, emmitouflés comme si c’était l’hiver. Il fait plus de dix degrés dehors. Noël se profile à l’horizon, à peine une semaine. Je vois la date approcher avec un sentiment d’irréalité. Mon intérêt est ailleurs. Je me sens presque étrangère à l’esprit de cette fête, cette année. Sans s’être concertés, mes enfants ont affirmé qu’ils n’avaient besoin de rien. Je les sens éloignés, eux aussi, de la liesse consumériste. Mon plus jeune fils m’a dit l’autre jour : j’ai l’impression d’avoir tellement de choses déjà. Et dans ce tellement, j’ai entendu un « trop ».

20171219_154149.jpg

Cette tisane du berger m’a inconsciemment éloignée du dehors et ramenée vers ce qui me parait essentiel. La chaleur, la nature dans sa simplicité d’herbe coupée, les étoiles, une forme d’harmonie avec le cosmos. Bien sûr, la tentation est forte de dénoncer l’ab-sens de la fièvre consumériste qui saisit le monde occidental à l’approche des fêtes, mais c’est aussi une posture facile qui ne fait rien changer.

Je préfère essayer, même si c’est avec les moyens du bord, de me reconnecter avec ce qui donne du sens – l’étoile du berger – et du goût – les herbes. Avec ce qui réchauffe – le breuvage, la pièce chaleureuse, le sourire de l’enfant. Avec ce qui nourrit le corps et l’esprit – la crêpe et son parfum, les livres et leurs histoires. Avec ce qui apaise – ce temps pris pour moi. Et un peu pour vous aussi…

Passez de belles fêtes!

Book’n Billig, rue de la Providence, Quimper. Toutes les informations ici


17 commentaires

aifelle · 22 décembre 2017 à 11 11 26 122612

J’aime traîner dans ce genre d’endroit, à lire, à rêvasser, à écouter les voisins-voisines (essentiellement malgré moi, les gens ne sont pas très discrets dans les lieux publics), ce sont des moments apparemment vides, mais qui ne le sont pas du tout. (ma petite-nièce de 12 ans exprime cette année qu’elle n’a besoin de rien. Quelque chose d’intéressant frémit chez ces jeunes-là).

    Gwenaëlle · 22 décembre 2017 à 20 08 36 123612

    Une tendance se dessine chez les jeunes on dirait… comme quoi, il faut toujours espérer ! Je te rejoins, ce sont des moments vides seulement en apparence…

Marilyne · 22 décembre 2017 à 12 12 17 121712

ce n’est pas moi qui lève la main, madame, je ne savais pas 🙂
Même genre de réaction de mon fils de 13 ans, qui a envie de faire Noël avec des échanges de paquets mais qui ne demande franchement pas grand chose ( à savoir un jeu de société qu’il voudrait nous faire découvrir et un livre, le énième tome de la saga qu’il lit dont je lui achète régulièrement le tome suivant …. )
Belles fêtes à toi.

    Gwenaëlle · 22 décembre 2017 à 20 08 38 123812

    Eh bien maintenant, tu es incollable! 😉 Et c’est quoi la saga en question?

      Marilyne · 23 décembre 2017 à 15 03 07 120712

      Des histoires de tribus de chats  » La guerre des clans « 

Maurice · 22 décembre 2017 à 13 01 02 120212

J aime vos articles. Vous décrivez si bien l atmosphère des lieux. A quand un livre ….?? Ma fille de 11 ans aussi ne voulait pas grand chose pour Noël. Ont ils déjà tellement de trop ? Joyeux Noël à vous.

    Gwenaëlle · 22 décembre 2017 à 20 08 39 123912

    Merci! Très belles fêtes à vous aussi. 😀

Lewerentz · 22 décembre 2017 à 13 01 31 123112

Voici un endroit qui m’inspire plus que le précédent même si j’avoue porter le bonnet d’âne, ignorant ce qu’était un billet 😉 Je vous souhaite un très joyeux Noël. Bien cordialement.

    Gwenaëlle · 22 décembre 2017 à 20 08 40 124012

    Je me doutais que cet endroit aurait davantage vos faveurs! 😀 Très Bon Noël !

anne7500 · 22 décembre 2017 à 14 02 08 120812

Bon Noël, Gwenaëlle !

keisha41 · 22 décembre 2017 à 14 02 47 124712

Je vais me vexer, je connais ça, même si je ne sais comment m’en servir… (manque de gènes bretons? ^_^)
Tant mieux si enfin un anti consumérisme se dessine dans les nouvelles générations.

    Gwenaëlle · 22 décembre 2017 à 22 10 15 121512

    Ah tu sauves le groupe! 😉

gambadou · 23 décembre 2017 à 23 11 41 124112

j’veux ça chez moi !

    Gwenaëlle · 24 décembre 2017 à 10 10 17 121712

    😉 Oh, y’a plein de lieux sympas chez toi quand même non?

sylire · 24 décembre 2017 à 21 09 17 121712

Cette année, j’ai fait « soft » pour les cadeaux de noël. Tu as raison, l’important est ailleurs.
Joli lieu 🙂

    Gwenaëlle · 25 décembre 2017 à 23 11 31 123112

    On aura peut-être l’occasion d’y aller ensemble… 😊

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :