Aujourd’hui débute le Printemps des Poètes, qui durera jusqu’au 19 mars 2018. Le thème choisi cette année est l’Ardeur, ce qui laisse présager de belles envolées…

 

J’ai décidé de profiter de cet évènement pour me lancer un défi. Pendant toute la durée de ce printemps, je vais choisir un poème parmi les recueils que je possède et y associer une création visuelle. Pour cette première, j’ai décidé de me lancer avec Abdellatif Laâbi, dont je découvre l’œuvre avec La Saison Manquante, recueil publié aux Editions La Différence.

20180302_103944.jpg

Le matin

me réussit à merveille

Je le salue

et il me rend la pareille

Sa clarté déteint sur moi

Sa peau est luisante

et sa chevelure de soie

Ses arbres ont noms

et prénoms

la liste serait longue

Il m’offre la mer

le désert

le chant des marins

et celui des caravaniers

Il m’invite

à de singuliers voyages

que j’entreprends

sans bouger le petit doigt

Avec lui

je me dis

voilà au moins une preuve

de mon existence.

Abdellatif Laâbi

20180302_123132.jpg

J’ai fait trois peintures, mais ne suis satisfaite d’aucune. Je mets celle qui me déplait le moins, parce qu’il faut jouer le jeu. Après une interruption, je reprends le travail, et je sais qu’il y a toujours un temps de chauffe, pour se mettre dedans. Là, visiblement, je n’y suis pas vraiment. Mais il y a une fraîcheur dans ce dessin qui pour moi résonne avec « le matin » et j’aime l’idée d’un horizon menant à de singuliers voyages.

 

Et vous, que faites-vous pour ce printemps des poètes? Comment mettez-vous, durant ces quinze jours (ou toute l’année) de la poésie dans votre vie? N’hésitez pas à laisser des liens en commentaire si vous vous associez à cette opération.


20 commentaires

Lewerentz · 3 mars 2018 à 7 07 34 03343

Le poème est très beau et me correspond tout à fait – je note l’auteur.
Quant à votre création, pour ma part, je la trouve très bien ! Fraîche, c’est juste. Après ma première expérience d’exposition, je me rends compte que les visiteurs perçoivent de manière toute différente un tableau ; sur les 5 que j’avais, je n’étais contente de quasiment aucun après l’avoir fini et pourtant, on m’a dit y voir des choses dont je n’avais pas forcément conscience mais que je pouvais voir aussi ensuite ou comprendre. Tout cela pour dire que ce n’est pas parce que vous n’en êtes pas satisfaite qu’elle n’est pas réussie ! 😊 (Je ne voudrais pas paraître « moi je sais », car vous avez beaucoup plus d’expérience que moi !)
Moi, en tout cas, et vous le savez, j’adore ce que vous faites !
En Suisse, il n’y a pas le printemps des poètes mais c’est une jolie idée.
Un beau week-end, bien cordialement.

    Gwenaëlle · 3 mars 2018 à 7 07 45 03453

    Merci Barbara! J’aime aussi beaucoup le matin, et je me suis dit que pour ouvrir la série, c’était parfait. Très juste tout ce que vous dites sur la peinture, et la manière dont elle est reçue. Très beau week-end à vous également !

aifelle · 3 mars 2018 à 7 07 41 03413

Excellente idée ! J’aime beaucoup ton poème de ce matin et ta peinture également. Même si elle n’est pas aboutie pour toi, pour un regard extérieur, elle est parlante. J’ai fait un billet hier sur mon blog, je fais essayer d’en refaire un ou deux avant la fin de la manifestation : http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2018/03/02/36189195.html

    Gwenaëlle · 3 mars 2018 à 7 07 46 03463

    Merci Aifelle! Et merci pour le lien. Je vais aller te lire. Bon week-end à toi!

emilieberd · 3 mars 2018 à 8 08 54 03543

C’est une très bonne idée ! J’ai hâte!

    Gwenaëlle · 3 mars 2018 à 9 09 54 03543

    Merci! Tu t’y mets aussi? 😀

      emilieberd · 3 mars 2018 à 17 05 15 03153

      Oui pourquoi pas !!! Enfin, pour l’association visuelle, c’est pas trop mon truc, mais un poème, ça peut se faire!

claudialucia Ma librairie · 3 mars 2018 à 10 10 27 03273

J’aime vraiment beaucoup les deux. Il y a tant d’espoir et de douceur et de vie dans le poème comme dans le tableau.
Je publierai un poème de ??? (je ne sais encore de qui) dans mon blog pour le printemps.

    Gwenaëlle · 3 mars 2018 à 11 11 11 03113

    Merci Claudia! Hâte de voir qui tu auras choisi…

Marilyne · 5 mars 2018 à 17 05 47 03473

J’adore ce défi ! Cette association est réussie. Lorsque je faisais les dimanches poétiques sur le blog, j’associais toujours un poème à une oeuvre ( photographie ou peinture ). Je lis régulièrement de la poésie, j’aime la retrouver sur les blogs 🙂

    Gwenaëlle · 5 mars 2018 à 20 08 58 03583

    Oui, et j’ai vu que tu comptais faire de ton salon une galerie d’art moderne… avec quelques recueils de poésie disséminés ici et là, ce ne sera plus le printemps, mais l’Année des Poètes et des Artistes! 😀

celestine · 6 mars 2018 à 2 02 08 03083

Bonjour Gwenaëlle
J’ai écrit un poème pour ton printemps. Ce n’est pas tout à fait ta consigne, mais c’est ma participation au Printemps des poètes et je me suis dit que cela te ferait plaisir.
Je te le dédie.

https://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2018/03/les-champs-dor.html

¸¸.•*¨*• ☆

    Gwenaëlle · 6 mars 2018 à 3 03 14 03143

    J’aime beaucoup ton poème et je te remercie pour cette dédicace. Cela me touche!

Philisine Cave · 29 avril 2018 à 19 07 32 04324

Bon choix de poème : vif et sage. Des bises

INSOMNIE de MARINA TSVETAÏEVA | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE · 4 mars 2018 à 10 10 19 03193

[…] 1917 issu du recueil Insomnie et autres poèmes de Marina TSVETAÏEVA, je poétise sur une idée de Gwenaëlle Péron à l’occasion du Printemps des […]

L’IRREMEDIABLE de CHARLES BAUDELAIRE | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE · 5 mars 2018 à 7 07 52 03523

[…] voyez vous. Et c’est avec lui que je poétise aujourd’hui sur une idée de Gwenaëlle Péron à l’occasion du Printemps des […]

L’été de nuit de Yves BONNEFOY | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE · 6 mars 2018 à 8 08 59 03593

[…] issu du recueil PIERRE ECRITE (1965) avec lequel que je poétise aujourd’hui sur une idée de Gwenaëlle Péron à l’occasion du Printemps des […]

Aujourd’hui, je recycle un de mes petits poèmes en prose | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE · 7 mars 2018 à 11 11 11 03113

[…] lequel que je poétise aujourd’hui sur une idée de Gwenaëlle Péron à l’occasion du Printemps des Poètes. C’est mercredi, et c’est la meilleure […]

L’ARDEUR d’Anna de Noailles pour Le Printemps des poètes chez Gwénaëlle | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture · 7 mars 2018 à 21 09 01 03013

[…] de quoi elle parle…Je rejoins Gwénaëlle et son « PRINTEMPOETISONS », clic ICI,  qui associe poèmes et oeuvres d’art faites par elle-même ainsi qu’Emilie Berd qui […]

Poème tiré de l’anthologie féminine « D’ici et d’ailleurs , signé Jeanine Baude. | «Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture · 18 mars 2018 à 7 07 09 03093

[…] dans mon emploi du temps pour vous rejoindre, pour taper ce poème  et participer au « printempoétisons » de Gwénaëlle. Poème sans titre comme la plupart de ceux de cette « Anthologie poétique francophone […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :