Se remettre en selle

Le défi du Printemps des poètes s’arrête là pour moi. D’une part, il a porté ses fruits puisqu’il m’a permis de revenir au geste de la peinture. D’autre part, l’aspect répétitif de toute chose me lassant vite, je préfère arrêter un peu plus tôt que prévu, plutôt que de commencer à trouver le temps long.

Tout en travaillant à illustrer les poèmes que j’avais choisis – sans réussir à assurer une réelle parité – j’ai commencé cinq toiles, selon ma méthode qui se résume à … une absence de méthode. Voici quelques-uns des « work in progress » :

 

Il me reste une dizaine de jours pour les terminer, avant de mettre le cap sur le Val de Loire où je vais découvrir les méandres d’un fleuve qu’on dit capricieux. Je ne sais pas encore ce que j’y ferai, et encore moins ce que j’y trouverai. Une amie tourangelle m’aura sans doute concocté un petit programme sympathique. J’imagine aussi des balades en solitaire au long des chemins, et le calme d’une nature apaisée par le chant des oiseaux.

Une dizaine de mes toiles sont toujours exposées au Poisson d’Avril, au Guilvinec, jusqu’à la fin du mois de juin. Il serait temps que je cherche d’autres pistes pour exposer, mais je me comporte dans ce domaine tel un âne récalcitrant. Ce sont des démarches que je n’aime pas faire, alors je repousse, je repousse… jusqu’au moment où je n’ai pas d’autre choix que de m’y mettre.

Et vous, vous allez bien?

PS : vous pouvez toujours aller lire les poèmes choisis par Emilie sur son blog!

11 commentaires

  1. Lewerentz

    Vous avez raison d’arrêter avant d’avoir l’impression de le faire par obligation.
    La toile en haut à droite s’annonce prometteuse.
    J’aime tellement votre travail que j’aurais bien envie d’essayer de vous aider à trouver une possibilité d’exposer par ici autour. Cela vous tenterait ?
    Bon séjour sur les bords de la Loire.

  2. anne7500

    Tu sais quoi ? C’est sûrement dû à la vieillesse mais je trouve la couleur de tes caractères sur fond blanc peu lisible… Ca me gêne depuis que je lis les poèmes que tu as proposé pendant ce printemps des poètes, je me suis décidée à l’écrire aujourd’hui. J’espère que ça ne te choque pas trop 😉

  3. aifelle

    Tu fais bien d’arrêter, il ne faut pas que ça devienne une contrainte désagréable non plus ! Le blog ça doit rester un plaisir. Moi c’est plutôt la peinture de gauche et celle en bas, à droite, qui me font réagir, j’espère que tu vas poursuivre. Et bonne balade tourangelle, je crois que je connais l’amie … 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s