20181112_105551

Sur le littoral et dans les ports, il y a toujours ce fort contraste entre les dégradés de bleu-vert-gris et les rouge-orangés du matériel nautique, des bouées, des vêtements de marins. Une histoire de composante et de sécurité. Lancer au naufragé une bouée bleue dans la mer bleue, ça rendrait le sauvetage difficile…

Ce contraste attire toujours mon œil. Il l’ancre d’une certaine façon. Repère dans le tourbillon bleu du paysage. C’est lui qui sert d’horizon quand tout est noyé sous les embruns, les vagues, la pluie. Voilà pour la tentative d’explication.

Et puis, the orange anchor, ça pourrait aussi être le nom d’un pub, où l’on se retrouverait pour boire une pinte après avoir subi le déchainement des éléments. J’imagine les lettres de l’enseigne briller en orange dans la nuit. Ce serait le point de ralliement de tous les loups de mer. Ça sentirait le poisson et le chien mouillé. Et ça rigolerait dru au son du violon.

Eh oui, être artiste peintre à Douarnenez, ça débride aussi l’imagination… 😉

20181112_105607

The orange anchor, série de trois peintures sur papier, format A3. 

Catégories : AcryliquePapier

2 commentaires

lewerentz · 12 novembre 2018 à 17 05 22 112211

Très jolis; j’aime beaucoup ! Tu as vraiment beaucoup de talentS. Et puis, l’orange étant la couleur complémentaire du bleu, c’est très réussi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :