Cette semaine a été celle des tâtonnements, tant en peinture que dans l’organisation générale.

Côté chevalet, j’ai terminé deux peintures qui peuvent se rattacher à la série Western Song. Je pense que ce seront les dernières. J’ai travaillé ensuite sur un format différent – carré – en réalisant des essais. Puis j’ai entamé six autres peintures sur papier de manière totalement improvisée, sans savoir du tout où je vais. Pour le moment, c’est encore à l’état de work in progress. J’ai créé le chaos sur la page. Comment vais-en sortir?

Travailler seule, sans personne au-dessus ni en dessous, sans cadre défini est un défi car il faut soi-même fixer les bornes et faire entrer dans le temps de la semaine des heures pour produire, d’autres pour réfléchir ou communiquer, d’autres encore pour faire des recherches ou trouver l’inspiration, sans oublier le quotidien à gérer. Tout cela en prenant en compte ses rythmes, et les aléas et urgences éventuels. Et en évitant la procrastination…

L’organisation que j’ai trouvée, mais qui n’est pas encore tout à fait au point, consiste à diviser la journée en blocs, et à remplir ensuite ces blocs, sur une ou deux semaines, en fonction des nécessités. Je note tout ce que je veux faire – depuis la peinture jusqu’à l’envoi du recommandé qui nécessite un passage à la poste, en passant par les idées déco à chercher pour donner un air de Noël à mon atelier et les fournitures à commander – et répartis ensuite les différentes tâches sur mon planning.

img_5534

D’une manière générale, je peins le matin, au moins trois heures. Je garde une matinée sur cinq pour faire des essais, gribouiller, raturer, utiliser d’autres médiums, chercher. Et une autre pour faire ce que je veux. L’après-midi, je rédige des billets pour le blog, pars en safari photo, réfléchis aux stratégies pour gagner de l’audience et trouver des acheteurs potentiels, ou prépare les évènements à venir.

Le premier aura lieu le 9 décembre. J’ai en effet prévu de proposer un vide-atelier / goûter, car quitte à se retrouver autour de mon travail, autant passer un moment chaleureux et convivial. Je vous en reparlerai très bientôt. D’autres suivront au fil des mois.

Je profite des heures du soir pour rédiger mes mails, écrire en parallèle sur tout ce qui me passe par la tête, ou creuser certaines idées. Parfois, je suis crevée, alors c’est lecture ou série…

Et vous, si vous en avez la possibilité, comment aimez-vous vous organiser?


5 commentaires

Aldor · 23 novembre 2018 à 9 09 14 111411

L’organisation de mes jours est imposée par mon travail. Le jour où ce ne sera plus le cas, je e sais pas du tout comment cela se passera.

    Gwenaëlle · 23 novembre 2018 à 9 09 37 113711

    Merci Aldor , pour votre commentaire. J’espère que vous trouverez le meilleur moyen de profiter de votre libre quand le moment sera venu. Bonne journée !

      Aldor · 23 novembre 2018 à 9 09 40 114011

      Oh… Mais il est assez confortable, des lors qu’on aime bien ce qu’on fait, d’avoir sa journée réglée sans avoir à y réfléchir. C’est paresseux mais pratique.

GaïdG · 30 novembre 2018 à 19 07 32 113211

Merci pour cet article. L’organisation est indispensable en effet pour éviter la procrastination… Je m’organise beaucoup sur le papier, mais je dérape souvent je l’avoue…
Personnellement j’ai eu pendant de longues années un métier de bureau dans lequel ma journée était réglée par les urgences, et je ne me posais pas beaucoup de questions d’organisation : je faisais aussi vite et bien que possible.
Aujourd’hui dans une activité indépendante créative, j’ai été déstabilisée au début par la multitude des possibles, et surtout la nécessité de s’organiser en se laissant du temps pour s’inspirer. Ces temps de non productivité apparente étaient pour moi très culpabilisants, du coup je ne me donnais pas ces temps de me le laisser inspirer (même encore aujourd’hui, je me mets des barrières…). L’emploi du temps par plages en matinée / après-midi est également le système que j’ai adopté : il s’est révélé efficace pour structurer les activités en ayant à la fois des objectifs, et des temps de recherche/inspiration assumés.

    Gwenaëlle · 30 novembre 2018 à 21 09 32 113211

    Je vois que nous avons eu un cheminement similaire! Merci pour ce partage d’expérience. 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :