J’ai repris le livre de Bernard Quiriny, Contes carnivores, que j’avais déjà massacré une première fois pour poursuivre mon trafic d’histoire. La règle du jeu est simple : choisir une des nouvelles du recueil, déchirer une page après l’autre, et avec chacune écrire le chapitre d’une « histoire » ou un poème. S’arrêter quand on veut ou quand l’histoire est finie. Sur la page en regard, réaliser un collage.

Voici donc Mélanges amoureux, un récit à tendance surréaliste. J’ai réalisé les collages comme des études de formes et de couleurs pour de futures peintures. On verra dans le temps comment tout cela infuse…

le plus de désir nécessitait
sans doute la discrétion la plus absolue
se rendre l'un à l'autre chaque semaine
harmonie incongrue
il éprouvait la solitude qu'il avait fait construire
une amante s'obstinait
don Juan avait feint la surprise
il mentait trois soirs par semaine
un bon compromis
sa façon de vivre
capable de répondre effrontément
d'inventer des instances clandestines
de bonnes raisons
de n'être pour rien au monde
l'amant du désordre farfelu
son génie qu'il voulait
caresser encore
se tenait près de lui
pour une conversation décousue
la joue dans son épaule
dans la glace
le prodige recommençait
et renvoyait
la dimension surnaturelle du phénomène
ce visage qui n'était pas le sien

très troublé
il retourna
ses esprits
à la réunion d'un club féminin
embrassa femme et enfant
d'une traite
pour gagner
sans temps mort
sa vie dissolue
puis il se rendormit
violemment
le corps nu

ne jamais céder
les mensonges qu'il faisait
tard dans la nuit
pour se faire pardonner
jouait-il des tours?
il se demanda
quel mystère inconscient
viendrait troubler
son premier regard
Il ne savait quoi dire
tous les reflets
en y jetant des sels
envahirent la chambre
les amours
visions faussées
désordres
de femmes mélangées
superstition
une question le hantait
l'image de son fantôme.

8 commentaires

lewerentz · 18 juillet 2019 à 7 07 09 07097

C’est marrant ! Bisous

    Gwenaëlle · 18 juillet 2019 à 7 07 52 07527

    Oui, c’est amusant à faire aussi. Ça ouvre d’autres portes en matière de créativité… Bonne journée Barbara!

Matatoune · 18 juillet 2019 à 8 08 38 07387

Très bonne idée ! Cela donne un résultat étonnant mais très agréable !

    Gwenaëlle · 18 juillet 2019 à 14 02 39 07397

    Merci! Oui, ces jeux créatifs disent toujours quelque chose d’inattendu.

Soa · 21 août 2019 à 13 01 41 08418

Bonjour, je découvre votre blog. J’aime beaucoup cette poésie remplie de créativité, bravo vraiment. Vous transmettez une force de vie…

    Gwenaëlle · 5 septembre 2019 à 8 08 31 09319

    Merci pour ce commentaire précieux! (et désolée de ne répondre qu’aujourd’hui, les vacances m’ont tenue éloignée de ce blog…)

Soa · 23 août 2019 à 10 10 35 08358

Bonjour, je trouve votre créativité magnifique : beaucoup de poésie dans ce jeu créatif ! Bravo !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :