N’est pas vidéaste qui veut…

Si vous vous êtes demandé pourquoi il n’y avait pas eu de journal créatif la semaine dernière, eh bien c’est tout simplement parce que j’ai complètement raté mon coup! Je voulais mettre en images la semaine qui venait de s’écouler. Je suis partie avec mon appareil photo – qui fait aussi caméra – pour saisir quelques scènes sur le vif. Le soleil dardait, je ne voyais pas l’écran de contrôle et, malencontreusement, j’ai appuyé sur le bouton au mauvais moment. Croyant filmer, je ne filmais rien, et je filmais quand il n’y avait rien à filmer. Je suis donc rentrée avec des images pleines de pieds sur l’asphalte, de soubresauts et de commentaires inutiles. Bien sûr, j’aurais pu tenter d’en faire un film expérimental, mais j’ai craint de lasser votre patience. Alors j’ai tout jeté et je me suis qu’on verrait ça plus tard. Moralité : n’est pas vidéaste qui veut! Et le journal créatif #38 a fini à la poubelle…

Reprendre la peinture doucement…

J’essaie d’être raisonnable et de ne pas forcer sur le bras ou sur l’épaule, mais après quinze jours sans peindre, le temps commençait à me paraître long. Alors j’ai travaillé sur des croquis, dans mon journal d’explorations, et puis peu à peu, j’ai repris de petits formats 30×30 cm, sur bois, qui étaient en attente. J’ai décidé d’utiliser davantage le collage, et de favoriser la spontanéité du mouvement. Du moins dans les premières étapes. Après, évidemment, il faut aussi penser en termes de composition et d’équilibre. Il y a neuf peintures/collages en cours. Je vais avoir le temps de les regarder ce week-end et de chercher la manière dont j’ai envie de les faire évoluer.

Neuf petits formats sur bois

J’aimerais bien aller davantage dans la nature et dans les ports pour faire des croquis, mais le temps a été assez humide, et à moins de vouloir faire de l’aquarelle, mieux vaut éviter d’aller peindre dans la nature dans ces conditions-là! Je me contente donc de l’atelier pour le moment. Je peins sans intention particulière, j’ai envie de laisser surgir ce qui voudra.

L’automne est là…

Cela se sent aux températures parfois fraîches le matin, à un parfum de terre humide. C’est une saison que j’aime bien, pour ses lumières et la douceur qui émane de ce qui se fane lentement, dans le silence des jardins assoupis. Le vert cède déjà la place au jaune et au brun par endroits. Les chiennes sautillent d’une manière grotesque pour préserver leurs coussinets des piquants des bogues de châtaignes. Il y a moins de monde aux terrasses des cafés. Les cormorans piochent de leur bec effilé dans le tas de petits poissons qui tourbillonnent dans des eaux trop claires pour leur sécurité. On a un peu froid aux pieds, mais pas encore envie de remettre des chaussettes. Il faut prendre le temps de faire attention aux minuscules changements qui opèrent jour après jour, pour rester bien accordé à l’humeur de la saison, et à toutes ses beautés.

Je vous souhaite une belle fin de semaine!


4 commentaires

iotop · 28 septembre 2019 à 9 09 34 09349

Bon jour,
L’aquarelle disposée au milieu me plaît particulièrement …
Max-Louis

lewerentz · 28 septembre 2019 à 11 11 55 09559

Bonjour Gwenaëlle,
Je suis heureuse de lire que tu peux quand même faire un peu de peinture/collages.
Bises et bon week-end, Barbara.

    Gwenaëlle · 1 octobre 2019 à 21 09 26 102610

    Merci Barbara! Bonne semaine à toi!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :