|

A la moitié de l’été

L’été est vraiment un moment particulier. C’est une période où la météo pousse à plus de légèreté, et la saison aux voyages, aux retrouvailles et aux dîners partagés sous un ciel qui n’en finit pas d’être bleu. J’aime toutes les saisons, pour leurs différentes atmosphères, leurs couleurs, mais je dois dire que l’été est peut-être celle qui s’approche le plus de l’état d’esprit dans lequel j’aimerais toujours être. C’est une saison sans gravité, hédoniste, où corps et esprit peuvent s’épanouir dans une plus grande liberté, même si elle n’est que provisoire. L’été des artistes est aussi une période où la nature s’épanouit dans toutes ses nuances et ses parfums, où les couleurs vibrent avec plus d’intensité. Ce moment de l’année invite à prendre son temps, à contempler, à jouir de l’abondance et à se laisser porter par l’eau salée…

Que font les artistes en été?

Pendant la saison chaude, il n’y a pas que sur le barbecue que l’on peut faire des expériences…

Ainsi, vendredi dernier, j’ai eu recours aux services d’un poète public. Il était au marché de la Feuillée, proposant d’écrire des poèmes à la demande. J’ai trouvé l’initiative tellement dingue magnifique que je me suis empressée d’aller lui réclamer un poème sur les rochers… Avec sa machine à écrire Adélaïde, Hervé Eleouet a rempli promptement sa mission et m’a remis le poème demandé. Je ne vous en dévoilerai pas le contenu. Mais si vous désirez en savoir plus sur la douce folie de cet auteur, je vous invite à aller visiter son site

Depuis quelques semaines, j’ai aussi mis en place un système pour voir davantage mes amies et relations. Je tiens une sorte de permanence gourmande au Bleuenn Kafé, à Douarnenez, tous les mardis en fin d’après-midi. Qui veut passe me voir… pour discuter un peu, déguster une pâtisserie ou simplement boire une limonade rafraîchissante. Et si personne ne vient, j’ai toujours de quoi m’occuper (par exemple en vous écrivant!). On m’a dit que c’était une bonne idée. Qu’il ne fallait pas faire cela que l’été. Et c’est vrai que c’est un moment d’échanges possibles, mais sans contrainte et sans lourdeur. Dans le respect de l’envie et de la liberté de chacune, chacun.

Alors, vous laisserez-vous tenter par une part de cheesecake et une petite discussion amicale mardi prochain?

Enfin, en matière d’expériences, je pense sérieusement à devenir “voyeuse animalière” à temps partiel. J’ai installé une caméra pour observer les moineaux à Botbihan. Pour le moment, le stratagème est un peu trop évident pour ces fins limiers du danger, mais je ne désespère pas de peaufiner mon approche pour réussir à les saisir en petite tenue, les plumes mouillées, à l’heure du bain…

Envisager une autre façon de travailler

L’été, c’est aussi l’occasion de faire le point et de prendre du recul. Entre mars et juin, j’ai animé les séances régulières du club Art/System. J’y proposais un thème sur lequel les participantes travaillaient chacune à leur manière, avec de la peinture, des collages, de la vidéo. Cela a occasionné des échanges très riches et un début de complicité qui va se poursuivre sous une autre forme. De cette première expérience sont nées deux idées…

La capsule de création temporelle

Le travail par projets est vraiment une approche intéressante. Mais plutôt que d’initier le sujet, je préfère que les participantes viennent avec le leur. C’est pourquoi à partir de septembre, je vais lancer la “Capsule de création temporelle“. Sous cette appellation faussement futuriste, se cache un module de trois mois pour accompagner et soutenir celles et ceux qui veulent faire aboutir un projet qui leur tient à cœur. Qu’il s’agisse d’achever une série de peintures, d’écrire un texte, de réaliser ses premières vidéos, ou encore de préparer une exposition, le mode d’action et les besoins sont les mêmes. Et c’est ce que je me propose de détailler, d’expliquer, d’accompagner.

Je l’ai constaté : le travail mené en commun est bien plus puissant que ce que l’on peut faire seul, dans son coin. Chaque participante bénéficie de l’énergie et des idées du groupe, et cela permet d’avancer sans se laisser décourager. Si le concept vous tente, il reste quelques places à prendre!

Un thème à explorer sur trois mois

La seconde idée, c’est d’explorer un sujet sur trois mois. J’ai en effet beaucoup aimé travailler par thème, et je compte continuer à créer comme cela, mais sur un rythme plus long, en m’accordant trois mois (au moins!) pour mener à bien mes explorations. Mon idée de départ – on verra si elle tient la route… – est de travailler d’abord deux mois sur le sujet, avec une période d’exploration puis de création, et d’utiliser enfin le troisième mois pour rassembler toute la matière accumulée dans un livret. Rendez-vous en octobre (j’espère!) pour une première livraison, sous une forme que je n’imagine pas encore…

Les stages à Botbihan vont aussi évoluer et suivre ce schéma sur trois mois.

Derniers jours d’exposition

A Plougonven, l’exposition se termine le 14 août. Aussi, si vous désirez passer voir les artistes exposés dans la chapelle – dont je fais partie – vous pouvez encore vous y rendre les vendredis, samedis et dimanches, de 14h à 18h. J’y serai le samedi 13 août, si cela vous dit de me rencontrer. Et si vous êtes tentés par des ateliers à Botbihan, ça peut être aussi l’occasion d’en discuter.

Vidéos et communication

Je sais que certaines attendent la reprise des vidéos avec impatience. Je vais reprendre un rythme régulier dès cette semaine et vous proposer une vidéo tous les 15 jours. Le rythme hebdomadaire était trop soutenu pour me laisser suffisamment de temps pour faire toutes les autres choses que j’aime. Elles seront désormais associées à un billet de blog, ce qui vous permettra de retrouver facilement les différentes informations.

Quant à la newsletter, je sais que beaucoup d’entre vous l’apprécient, mais d’autres ne la lisent jamais. Je m’interroge donc sur la pertinence de ce que je vous envoie.

Si vous avez des remarques ou des demandes sur ces sujets, je vous invite à m’en faire part par mail ou en laissant un commentaire ci-dessous…

Je vous souhaite un mois d’août inspiré et joyeux, et vous dis à très bientôt!

ps : Si vous avez une question à me poser, sur cet article ou quoi que ce soit d’autre, vous pouvez le faire grâce à ce formulaire, qui peut rester anonyme.

A lire également

10 Commentaires

  1. Hello amie bretonne,
    J’aime énormément cette idée de poésie écrite pour quelqu’un ! J’aurais aimé croiser ce poète, et je vais de ce pas regarder son site.
    Quand à tes mardis, cela me donne (encore plus !) envie de revenir dans le coin et de faire une papote avec toi ! Là aussi, j’adore l’idée qui laisse la liberté à ceux qui veulent de venir, ou pas, sans qu’il y ait obligation, vexation… Si j’avais un peu plus de temps, je ferais ça ici aussi… Idée à creuser !
    Sinon nous sommes de retour (déja…) et pour observer les petits oiseaux, ça va être limité dans ma petite cour citadine… Encore une fois, vivement que je revienne, et surtout qu’on s’installe enfin une fois pour toutes dans le coin !
    C’était chouette de se voir ♥ Bises à partager. Alix

    1. Tu verras, ce poète ne manque pas d’inspiration! C’est toujours chouette de rencontrer des gens comme ça. Bon, je vais accentuer la pression pour que tu viennes vite à Douarnenez, au moins pour quelques jours, parce qu’un dîner, ça laisse un goût de trop peu! 😉

  2. Pour ma part, habitant fort loin, je lis tes newsletters avec plaisir et je regarde aussi tes vidéos. Bravo pur tout ce que tu as mis en place et que tu continues de faire évoluer, c’est très inspirant. Pourrais-tu me dire quelle sorte de caméra tu as choisi pour les animaux ? Je souhaite en acquérir une ou deux, si possible en solaire… Nous avons de nombreuses visites nocturnes, sur notre terrain et nous aimerions savoir quels animaux transitent par chez nous sans les déranger pour autant. Merci et bon été à toi.

    1. Bonjour Frédérique, et merci pour ton commentaire et ton soutien. En ce qui concerne la vidéo, c’était très expérimental : j’ai juste calé mon smartphone près des abreuvoirs et attendu le chaland! 😉Mais je pense raffiner un peu le système. Cependant, pas eu le temps de me pencher sur le sujet encore… Si je trouve quelque chose, je te tiendrai au courant. En attendant, j’espère que tu profites bien de ton été et que ton nouvel environnement t’inspire! A bientôt.

  3. Pareil pour moi – beaucoup trop loin pour venir déguster un thé et une pâtisserie avec toi. Mais je continue à te lire avec grand plaisir et constate que tu foisonnes toujours d’idées ! 🙂

  4. Bonjour Gwenaëlle, quelle bonne idée, ce RV hebdomadaire mais j’habite bien trop loin (Montpellier) sinon je serai venue bavarder. J’apprécie beaucoup tes vidéos, ça me donne des idées. Je vais commencer un skechbook à la rentrée car je vois que c’est un très bon entrainement de travail avant d’être sur la toile. Cette année, j’ai pas mal de soucis familiaux et je n’arrivais plus à rien d’intéressant en peinture, tes vidéos me redonnent envie et me stimulent, donc merci beaucoup à toi.
    Bien amicalement, Brigitte

    1. Merci Brigitte pour ton commentaire, qui me met aussi du baume au cœur. C’est toujours intéressant et satisfaisant de savoir que le travail que je fais est utile à celles et ceux qui le regardent. Bon courage à toi pour régler ces soucis et bonne inspiration!

Donnez votre avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.