| |

Retrouver son âme d’enfant #1

Toute notre éducation vise à nous rendre adultes, responsables, sérieux. Au fil des ans, on oublie une grande partie de notre d’enfance, ces moments de légèreté et de jeu, où nous ne pensions qu’à nous amuser avec nos amis, à expérimenter diverses choses, depuis les multiples utilisations possibles d’un carton à la construction de mondes imaginaires en Lego.

Or, la création, du moins dans ses premières étapes, est liée à cette âme d’enfant que nous portons toujours en nous, mais que nous avons plus ou moins oubliée, au fil des aléas de la vie et de nos expériences, pas toujours heureuses. Parfois les évènements nous obligent à grandir trop vite et à renoncer à notre goût pour le jeu. Ou bien des drames nous éloignent de ce qui pourrait nous rendre le sourire.

L’esprit du jeu

Quand on reprend contact avec cette part de soi créative, il est indispensable de retrouver l’esprit de nos jeux d’enfants. C’est ce que je vais vous proposer durant ce mois d’octobre, de deux manières différentes. J’avais déjà mis en ligne une vidéo sur l’importance du jeu, si vous désirez la revoir.

Dans la vidéo qui suit, je vous invite à réaliser un exercice simple qui va vous aider à lâcher prise sur toute forme d’attente ou d’enjeu. Il s’agit de créer des cercles, les plus variés et les plus différents possibles avec tous les médiums et les matériaux à votre disposition.

Retrouver son âme d’enfant, épisode 1

L’exercice parait simple en soi, voire simpliste. Mais lorsque je le propose en stage, je constate souvent qu’il est difficile de mobiliser sa créativité comme un enfant, pour jouer vraiment avec les matières, les couleurs, les formes. C’est pourquoi vous pouvez le faire, et le refaire, comme étape d’échauffement par exemple, ou juste pour vous amuser quand vous avez envie de peindre, mais sans avoir exactement quoi.

De multiples pistes à explorer

Vous pouvez couvrir la surface de cercles, mais aussi jouer sur les différentes couches en appliquant sur la peinture sèche d’autres médiums, ou bien réaliser une composition à base de cercles. Vous pouvez utiliser toutes les couleurs ou bien vous contenter de quelques unes, voire travailler en noir et blanc. Vous pouvez aussi réaliser cet exercice seulement avec des papiers collés. L’exercice peut être décliné de multiples façons.

Ce n’est jamais du temps perdu, parce que c’est toujours en expérimentant que l’on apprend et que l’on découvre ces “heureuses surprises” qui peuvent nous mener ensuite sur une voie inattendue et profondément satisfaisante. Et au pire, ces feuilles couvertes de cercles variés vous serviront pour divers collages que vous ferez par la suite.

Le cercle : symbolique et joyeux

Photo : No revisions, sur Unsplash

Le cercle est aussi hautement symbolique : de la vie, des cycles et des saisons. Vous pouvez, en parallèle de vos créations, réfléchir à cette idée d’éternel recommencement. Ou vous demander quels différents cercles se trouvent dans votre vie : cercle d’amis, objets quotidiens, cycles de votre vie, etc…

Enfin, le cercle a quelque chose de joyeux, de festif. Pensez à ces guirlandes de lumière qu’on voit partout : ce sont des sphères colorées, et ça met toujours une ambiance gaie et ludique. De même que les imprimés à pois par exemple… Alors il y a peut-être aussi quelque chose à explorer de ce côté-là! Si vous voulez en savoir plus sur ce qui nous rend joyeux, regardez cette vidéo!

Alors n’hésitez plus : mettez une musique qui vous porte ou vous donne de l’énergie, et entrez dans le cercle!


Si mes billets vous plaisent et que vous désirez en lire davantage…

Si, comme moi, vous êtes intéressé(e) par tous les sujets de la vie…

Alors vous pouvez vous abonner à “Un pinceau dans le café”, mon journal extime en ligne.

Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous.

A lire également

Donnez votre avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.