Gwenaëlle

Se remettre en selle

Le défi du Printemps des poètes s’arrête là pour moi. D’une part, il a porté ses fruits puisqu’il m’a permis de revenir au geste de la peinture. D’autre part, l’aspect répétitif de toute chose me lassant vite, je préfère arrêter un peu plus tôt que prévu, plutôt que de commencer à trouver le temps long. […]

Plus

Chaque matin nous nous rencontrerions

Tu resterais nue toute la journée dans ce très grand appartement dont les baies vitrées formeraient comme des murs de nuages, de ciel et d’horizon. Tu m’attendrais. Tu t’ennuierais avec indolence et passion. Tu serais ma Scarlett Johansson du Japon. Au petit matin, je rentrerais. Dans la lumière bleue des couloirs. Je me laverais longtemps. […]

Plus