Mélanges amoureux

J’ai repris le livre de Bernard Quiriny, Contes carnivores, que j’avais déjà massacré une première fois pour poursuivre mon trafic d’histoire. La règle du jeu est simple : choisir une des nouvelles du recueil, déchirer une page après l’autre, et avec chacune écrire le chapitre d’une « histoire » ou un poème. Lire la suite…

Semaine #10

Terre Mère Pas à pas dans la forêt je me laisse happer par les matières, les formes étranges que la nature dessine. Rosaces de bois, striures des écorces comme des vagues figées à l’assaut d’on ne sait quel obstacle. La forêt exerce son pouvoir magnétique sur moi, m’attirant régulièrement. Dans Lire la suite…

Semaine #6

Une expérience intéressante Une amie artiste – Irvi – anime au café des Voyageurs, à Lanvéoc, sur la presqu’île de Crozon un atelier d’écriture et collage. Depuis longtemps déjà, elle m’invitait à y participer, alors j’ai fini par me décider. Samedi dernier, armée de papier, ciseaux, colle – stylos, carnets Lire la suite…

Histoire découpée

C’était dimanche. Il faisait gris. Il fallait bien s’occuper. Parmi les livres que je voulais donner, il y avait les Contes Carnivores, de Bernard Quiriny. Il s’agit d’une suite de nouvelles à la tonalité étrange. J’ai commencé par la première, en prenant une page après l’autre, chaque page donnant lieu Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a

L’étrange douceur

Comme un oiseau dans la tête Le sang s’est mis à chanter Des fleurs naissent c’est peut-être Que mon corps est enchanté Que je suis lumière et feuilles Le dormeur des porches bleus L’églantine que l’on cueille Les soirs de juin quand il pleut Dans la chambre un ruisseau coule Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a

Dans les verts de l’Auvergne

20171009_130159

J’y suis allée sans rien attendre, sinon quelques jours de solitude et des occasions de dépaysement. La maison était tout au bout de la route, une route qui se transforme en chemin et aboutit à cette roche romaine qui a donné son nom au lieu-dit. (suite…)

Cartographiques

Après avoir arpenté quelques nouveaux territoires, ce n’est peut-être pas un hasard, si, reprenant le fil des Cinq Branches de l’Etoile, j’ai tiré au hasard le mot CARTOGRAPHIE, assorti du vers de Reverdy suivant : Au front il avait une étoile… Un peu désarçonnée par ces deux éléments, je me Lire la suite…

Balade dans la ville

Balade dans la ville au soir couchant. L’occasion de saisir. Avec les yeux, avec tous les sens. Ce qui vit et bouillonne. Ce qui réjouit et apaise. Chercher l’extraordinaire dans le banal. Le merveilleux dans le quotidien. Parfois, un sourire suffit à faire tout basculer… Menus présents … Ton humeur changeante ce soir Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a

Notes d’atelier (3)

Mixed media sur papier 15 x 15 cm Voici quelques premières études sur la notion de paysage. Pour les semaines (les mois?) à venir, j’ai décidé de travailler sur l’interprétation du paysage. J’ai pour idée de partir de photos et de formes connues, puis de laisser mon imagination me guider Lire la suite…