Semaine #1

La terre. Le pied sur la bêche, le métal qui s’enfonce dans la matière noire et meuble. Tranches épaisses échevelées de touffes d’herbe. Le corps, sa force si rarement mobilisée désormais, puisque les machines font les travaux difficiles. Le seau lourd au bout du bras. Le dos sensible une fois Lire la suite…

Tâtonnements

Cette semaine a été celle des tâtonnements, tant en peinture que dans l’organisation générale. Côté chevalet, j’ai terminé deux peintures qui peuvent se rattacher à la série Western Song. Je pense que ce seront les dernières. J’ai travaillé ensuite sur un format différent – carré – en réalisant des essais. Lire la suite…

Influences

Récemment, une amie qui se reconnaitra, m’a demandé si je comptais donner des cours. Une autre, quels étaient mes maîtres en peinture, et si l’œuvre de certains me rendait folle de jalousie. Ces interrogations m’ont menée sur la piste de l’influence. Comment la définir? Quels sont ses effets? Où s’arrête Lire la suite…

Consolation d’hier

J’entends l’homme évoquer ces matins où il “faisait l’auteur”. Tout y était : la vaste table en bois, le stylo, les feuilles éparpillées, et l’impossible chat couché dessus. L’homme est acteur, il veut rester modeste dans son propos, mais ça déborde. Ça souffle zéphyr, ça fait des plis. J’entends la Lire la suite…

Tout sauf lisse

Fatalement, la mauvaise nuit se produit. Un trou dedans, bien au milieu. Alors quand le réveil sonne, à peine trois heures plus tard, la question surgit : pourquoi je fais tout ça? Pourquoi écrire? Exaspération chimique passagère. Les rêves sont encore à la marge. Couleur jaune. Les images fuient comme un mot sur le bout de la langue et ne reviennent jamais. Dans quel gouffre tombent-elles?

20171214_202524.jpg (suite…)