Cartographiques

Après avoir arpenté quelques nouveaux territoires, ce n'est peut-être pas un hasard, si, reprenant le fil des Cinq Branches de l'Etoile, j'ai tiré au hasard le mot CARTOGRAPHIE, assorti du vers de Reverdy suivant : Au front il avait une étoile... Un peu désarçonnée par ces deux éléments, je me suis malgré tout prêtée au … Lire la suite Cartographiques

Il pleut toujours le dimanche soir

Il pleut toujours le dimanche soir sur la vitre de la voiture qui rejoint les lumières de la ville. *** Dans le cœur, en lentes coulées une bombe signe FIN DE LA LIBERTÉ. *** Cinq jours de gris derrière l'écran de pluie. *** L'eau n'effrite pas l'ennui. *** Il demeure, là, granitique et froid, au vent … Lire la suite Il pleut toujours le dimanche soir

Chaud et froid/Sous le jeu des larmes…

Je reprends mon défi des Cinq Branches de l'Etoile, qui consiste à s'aventurer dans la création littéraire, picturale, visuelle et sonore en partant d'une contrainte, comme dans un atelier d'écriture. Pour cette semaine, le thème est : Chaud et froid. Le vers de Reverdy : Sous le jeu des larmes qui viennent tout bas. Peinture, collage et … Lire la suite Chaud et froid/Sous le jeu des larmes…

Changer de perspectives

J'ai utilisé, pour réaliser ce collage, des morceaux de photos illustrant l'achèvement de la construction du nouveau siège de la Banque Centrale Européenne (BCE) à Francfort. Un bâtiment qui a coûté la bagatelle de 1,2 milliards d'euros, et où l'équipement de chaque espace de travail est revenu à environ 600 000 euros. Des montants astronomiques, totalement … Lire la suite Changer de perspectives

Funambule

Entre ciel et terre, entre l'obscur et l'intelligible, l'homme funambule avance dans la vie, léger, fluide, aérien. C'est là pour moi l'interprétation d'un idéal, qui consisterait à traverser les jours, les joies et les épreuves, sans s'appesantir, sans rester focalisé sur des détails. Évoluer avec la grâce d'un danseur.  La vie est mouvement, rivière qui … Lire la suite Funambule