Transition

Cela ressemble encore à Western Song, mais ce n'est plus exactement la même chose. Le processus a changé. Je ne commence plus mes peintures avec cette calligraphie noire qui sous-tendait la précédente série. J'attaque directement le blanc du papier par une impression à base de peinture fluide sur laquelle je vaporise un peu d'eau. J'utiliser … Lire la suite Transition

Semaine #1

La terre. Le pied sur la bêche, le métal qui s’enfonce dans la matière noire et meuble. Tranches épaisses échevelées de touffes d’herbe. Le corps, sa force si rarement mobilisée désormais, puisque les machines font les travaux difficiles. Le seau lourd au bout du bras. Le dos sensible une fois les outils rangés. Je n’ai … Lire la suite Semaine #1

Ce que je ne sais pas

Nous sommes vraiment d'étranges animaux. Toujours partagés entre le désir de nouveauté et le besoin d'être rassurés par une gentille routine. Victimes de notre cerveau qui n'aime rien tant qu'automatiser ce qu'il maîtrise. Nous sommes faits comme ça : nous avons tendance à reproduire, parce que c'est plus facile, que ça demande moins d'effort. Ce … Lire la suite Ce que je ne sais pas

Tâtonnements

Cette semaine a été celle des tâtonnements, tant en peinture que dans l'organisation générale. Côté chevalet, j'ai terminé deux peintures qui peuvent se rattacher à la série Western Song. Je pense que ce seront les dernières. J'ai travaillé ensuite sur un format différent - carré - en réalisant des essais. Puis j'ai entamé six autres … Lire la suite Tâtonnements

Pourquoi vendre en ligne?

Parfois, il est difficile de trouver l'origine d'une idée. Celle-ci, je sais exactement où elle est née : dans l'aéroport d'Orly! Elle avait dû mûrir un peu avant dans mon inconscient, mais elle s'est manifestée dans une salle d'embarquement, alors que j'attendais ma correspondance pour Calvi. J'avais trois heures d'attente. De quoi cogiter. On ne … Lire la suite Pourquoi vendre en ligne?

Ceux qui savent ne parlent pas

  Par deux fois cet été, j'ai éprouvé le besoin de suspendre des relations épistolaires qui, jusque là, avaient été denses et riches en émotions. Soudain, les mots m'ont semblé s'empiler, et par un effet d'accumulation, se vider de leur sens. La facilité avec laquelle on échange des mails me donne souvent une impression de … Lire la suite Ceux qui savent ne parlent pas

A la recherche d’un paysage

  Ce n'est peut-être pas un hasard si j'écoutais Pascal Quignard, invité de Marie Richeux dans l'émission Par les temps qui courent, lorsque j'ai terminé cette série de peintures sur papier. L'écrivain disait justement "on ne peut pas imposer du vrai qui n'existe nulle part". Spontanément, je n'ai jamais cherché à atteindre le réel à … Lire la suite A la recherche d’un paysage