Le cœur qui cogne dur-fort
comme la rage du boxeur
sur le cuir du sac
les mots doux-rêches
crépon en fleurs
aux mains du magicien
les autres sont un mur
sur lequel la vie s’étoile
en doux fracas
front à front
lèvre à lèvre
tout a goût de silex
et dans le ciel froissé
la Lune polit ses mots
sur ton obscurité.