Il faudrait jeter

au soir enflammé

toutes les pierres

qui font le lit de mon cœur

me défaire

lentement

comme l’ombre bleue

se dilue à la nuit

et sur l’ardoise claire

d’une brume matinale

île à demi-effacée

tout recommencer.