Consolation d’hier

J’entends l’homme évoquer ces matins où il “faisait l’auteur”. Tout y était : la vaste table en bois, le stylo, les feuilles éparpillées, et l’impossible chat couché dessus. L’homme est acteur, il veut rester modeste dans son propos, mais ça déborde. Ça souffle zéphyr, ça fait des plis. J’entends la jubilation derrière ses mots. Ce … Lire la suite Consolation d’hier

A l’heure où les rêves traînent leur lambeaux

Je me réveille tôt. Quand les autres et la ville dorment encore. Plaisir secret. Je prépare un thé et vais dans mon atelier. Cercle de lumière de la lampe. Dans ma main, la tasse japonaise aux motifs végétaux. Le cahier, le stylo-plume. Rien d'autre. La tête pas encore tout à fait à l'endroit. Bruit du … Lire la suite A l’heure où les rêves traînent leur lambeaux

La matière du souvenir

J’ai terminé récemment le récit de Fred Griot, Cabane d’hiver. Journal d’un homme qui s’accorde un mois pour vivre seul, en plein hiver, dans une yourte, dans les Causses du Larzac. L’auteur fouille la langue, y cherche sa voix. Il le fait avec une sobriété et une simplicité qui ont su me toucher. La démarche … Lire la suite La matière du souvenir

Extimes pensées

Dans un roman que j'ai adressé à plusieurs éditeurs, mais que ceux-ci n'ont pas encore eu le courage (ou la folie) d'accepter, j'ai placé comme personnage central une femme écrivain, en panne d'écriture parce qu'habituée des romans feel good à succès, elle rêve d'aller vers une écriture plus intime. Cependant la peur de se dévoiler, … Lire la suite Extimes pensées

Détournement d’actualités

Je n'ai pas été très bavarde, ces dernières semaines. C'est parce que ça cogitait là-dedans. A la recherche d'idées pour écrire différemment, pour peindre autre chose. Il faut du temps pour que les idées mûrissent. Enfin, bref, ce midi, attablée dans un café bigouden, entre la séance d'accrochage pour la mini-expo de la Galerie Rouge … Lire la suite Détournement d’actualités