Inspirée par les costumes traditionnels, notamment les costumes bretons mais également les kimonos, j’ai eu la surprise de voir un jour surgir ces trois femmes sous mon pinceau. Je les ai surnommées Trois Femmes Puissantes, en référence au roman éponyme de Marie N’Diaye. Elles sont celles qui avancent vers l’avenir, droites et emplies d’une inépuisable énergie.

Acrylique et collages sur panneau de bois, 70 x 40 cm