Pour sortir plus souvent de mon atelier que j’ai parfois tendance à ne plus vouloir quitter, j’ai pris exemple sur un ami parisien : l’été dernier, je me suis mise à aller écrire au café, ou dans la nature. L’idée a fait son chemin, et l’hiver venant, je me dis : pourquoi ne pas profiter de cette délocalisation momentanée pour découvrir tous ces lieux, anciens ou nouveaux, dans les alentours? Et en faire une recension dans le blog afin d’en faire profiter tout le monde? Car, ne vous leurrez pas : même si vous vivez loin, vous finirez par venir en Bretagne, un jour ou l’autre… C’est une attraction contre laquelle on ne peut rien.

20171212_113645.jpg Lire la suite