Lundi 3 octobre – 18.00

Cet après-midi, j’ai fait l’atelier buissonnier. Je suis allée marcher sur la plage, pieds nus dans les vagues. La plage est immense, et bordée de roches noires et pointues sur lesquelles pousse une herbe drue qu’aiment particulièrement les lapins. J’ai marché, donc, les chaussures à la main, pataugeant dans l’eau, avec un plaisir comparable à celui manifesté par mon chien. Dans le simple plaisir du corps en mouvement, et du contact avec les éléments. Autour de moi, le ciel à perte de vue, l’horizon bien net, l’eau fraîche sur ma peau, le sable sous la plante de mes pieds, la chaleur du soleil, le calme apaisé de cette après-midi et la solitude bien choisie. Lire la suite