Voici donc le travail sur le deuxième jour passé dans l’atelier, et le résultat à la fin de cette séance. Comme vous le verrez, tout n’avance pas toujours comme on le voudrait. L’une des toiles revient presque même à la case départ!

Ce que je me dis après ces journées de travail et surtout les vidéos que j’ai réalisées à ce propos – et qui m’ont donné un certain recul – c’est que lorsque je travaille à chaud, je ne suis pas toujours capable de voir ce qui se passe vraiment, ou le potentiel de la peinture en cours. Parfois, je vais trop vite. Je gagnerais à laisser passer systématiquement quelques jours pour oublier ce que j’ai fait, et le regarder avec des yeux neufs.

C’est le même genre de conseil que l’on donne à ceux qui écrivent. Dans l’énergie du moment, on peut trouver génial ou totalement nul quelque chose, et quelques jours plus tard, en le relisant, on s’aperçoit que ça n’est pas génial, mais qu’il y a une phrase qui est comme la clé de tout le texte. Ou bien que ça n’est pas si nul et qu’avec quelques ajustement, cela pourrait même être très bien!

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous. C’est un équilibre à trouver en ce qui me concerne. En laissant passer trop de temps, je perds l’élan premier, mais en faisant se succéder trop vite mes interventions, je risque aussi de passer à côté des petites graines de nouveauté qui ont été semées et de retomber dans mes habitudes.

Dites-moi si vous être confronté/e aux mêmes dilemmes ou bien si vous avez une façon de travailler tout autre, par obligation ou par choix… La solution, dans mon cas, me semble être de travailler sur des projets différents, et d’alterner, pour revenir avec un regard frais sur ce qui a été fait précédemment.

Bonne fin de semaine et à très bientôt!


Pour lire ma dernière newsletter, c’est par .

Pour connaitre le contenu du prochain stage à Botbihan, le 6 novembre, c’est ici.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :