Mélanges amoureux

J’ai repris le livre de Bernard Quiriny, Contes carnivores, que j’avais déjà massacré une première fois pour poursuivre mon trafic d’histoire. La règle du jeu est simple : choisir une des nouvelles du recueil, déchirer une page après l’autre, et avec chacune écrire le chapitre d’une « histoire » ou un poème. Lire la suite…

L’effet bocage

Il y a deux mois environ, j’ai eu une envie de campagne. Ça ne s’explique pas, sinon par une certaine nostalgie du temps où il me suffisait d’ouvrir la porte de la maison pour partir arpenter les chemins avec mon chien. Ce n’est plus la même maison, ce n’est plus Lire la suite…

Semaines #12 et #13

Ce jour-là, il y a urgence à profiter du soleil qui brille comme une médaille dans le ciel sans nuage. Sortir de l’hiver à toutes jambes, et foncer sur la plage, appareil en main pour prendre des photos des roches-rochers qui suintent l’eau de la dernière marée. Apocalypse des lignes Lire la suite…

Seul en mer

Les mots de Jacques Gamblin et de Thomas Coville ont sans doute infusé en moi, hier, alors que je réalisais une série de quatre peintures sur papier. Je l’ai commencé avec le jour. Ensuite, la pensée de ce livre m’a tenue en haleine jusqu’à midi, quand j’ai enfin pu terminer Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a

Comment se renouveler?

Quoiqu’en disent certains, le cerveau des artistes fonctionne comme tous les cerveaux : quand il commence à sentir qu’il maîtrise la technique, que l’élaboration des tableaux se fait sans difficulté et que le résultat obtenu est satisfaisant, il a envie de continuer comme ça longtemps, longtemps… C’est moins d’énergie à Lire la suite…

Ce que je ne sais pas

Nous sommes vraiment d’étranges animaux. Toujours partagés entre le désir de nouveauté et le besoin d’être rassurés par une gentille routine. Victimes de notre cerveau qui n’aime rien tant qu’automatiser ce qu’il maîtrise. Nous sommes faits comme ça : nous avons tendance à reproduire, parce que c’est plus facile, que Lire la suite…

Influences

Récemment, une amie qui se reconnaitra, m’a demandé si je comptais donner des cours. Une autre, quels étaient mes maîtres en peinture, et si l’œuvre de certains me rendait folle de jalousie. Ces interrogations m’ont menée sur la piste de l’influence. Comment la définir? Quels sont ses effets? Où s’arrête Lire la suite…

Couleurs du Sud

La semaine dernière, des obligations familiales m’ont obligée à faire un court séjour à Calvi. Deux jours de mistral ont balayé le ciel de tous les nuages qui pouvaient y traîner et fait resplendir les lumières de la petite cité. J’en ai profité pour aller me balader dans les rues et dans la citadelle. (suite…)

La pierre blanche

Tuffeau. Pierre blanche. Tirant parfois sur le jaune. Si le ciel est fâché, sur le gris. Pierre douce qui capte le soleil, emprisonne ses rayons pour mieux les restituer. Tu fais naitre au bout de mes doigts des envies de caresses. Te toucher. Sentir ta surface poreuse qui s’émiette. Poussière Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a

No man’s land

A la croisée des chemins une route vers l’infini une autre route perdue dans les brumes et ne pas savoir où aller.   Tentation de rester là attendre le destin ou retourner en arrière. On ne peut refaire le chemin la règle du jeu est d’avancer.   Au croisement une Lire la suite…

Par Gwenaëlle, il y a